Code NAF/APE : quelle utilité pour un auto-entrepreneur ?

Lorsqu’il s’enregistre en ligne pour la première fois, un auto-entrepreneur reçoit automatiquement son code « NAF » (Nomenclature des Activités Françaises). Le code NAF, toujours surnommé « code APE » (Activité Principale de l’Entreprise) malgré la disparition de ce dernier en 2008, sert à définir précisément le champ d’activité de votre auto-entreprise. Ses implications sont nombreuses.

Le NAF est attribué par l’Insee en fonction d’une nomenclature européenne dénommée NACE et recensant tous les domaines d’activité des entreprises. Il est constitué des quatre chiffres de la nomenclature NACE et d’une cinquième lettre pour désigner le pays d’origine de l’entrepreneur, soit cinq caractères en tout. Le code NAF, sous des abords technocratiques, est d’une importance vitale puisque c’est lui qui va déterminer votre domaine d’exercice, et donc le régime fiscal et social dont vous allez dépendre. Selon que vous êtes classé en tant que commerçant ou libéral, les conditions d’exercice de votre activité en tant qu’auto-entrepreneur connaissent en effet des variations très importantes. 
 

← Retour
Devenir auto-entrepreneur Logiciel de facturation