Un auto-entrepreneur peut-il se choisir un nom commercial ?

Lors du renseignement de la déclaration de lancement d’activité auprès du Centre de Formalité des Entreprises (CFE) compétent, l’auto-entrepreneur n’a pas la possibilité de soumettre d’emblée un nom commercial : le nom de l’auto-entreprise est celui de son fondateur. Des possibilités existent toutefois pour choisir une autre appellation.

Une fois votre auto-entreprise officiellement créée et enregistrée auprès des autorités, il convient tout d’abord de vous rendre sur le site Internet de l’INPI (Institut National de la Propriété Industrielle) afin de vérifier que le nom convoité n’a pas déjà été réservé par un autre professionnel. Si la voie est libre, il ne vous reste plus qu’à enregistrer votre nom commercial en ligne auprès de l’INPI. La démarche vous protège mais n’est pas gratuite, puisqu’elle est facturée 200€ en moyenne. Une fois cette formalité remplie, vous aurez l’entière liberté d’utiliser ce nom dans vos relations avec vos clients, et vous pourrez par exemple le faire apparaître sur vos factures. Rien ne vous empêche aussi de l’associer à un logo pour donner à votre affaire une allure plus professionnelle.

← Retour
Devenir auto-entrepreneur Logiciel de facturation